Comment garder la cohésion d’équipe quand tout le monde travaille à distance ?

Comment garder la cohésion d’équipe quand tout le monde travaille à distance ?

Le monde est en pleine mutation avec les avancées technologiques ainsi que la crise sanitaire nombre d’entre nous ont choisi le télétravail ou le mode hybride (certains en présentiel, d’autres en distanciel). Cependant pour qu’un projet, une entreprise, un service puisse fonctionner, il faut que les équipes gardent une certaine cohésion. La convivialité et l’humain sont écartés au profit des résultats, ce qui fait partie des difficultés du distanciel. Mais comment faire pour garder la cohésion d’équipes quand tout le monde travaille à distance ? Dans cet article, je vais donc vous donner la ligne à suivre pour pouvoir conserver un esprit d’équipe au sein de l’entreprise. Vous ne devez surtout pas négliger l’aspect humain surtout lorsque certains peuvent ressentir un certain isolement où parfois mal-être comme il a été vu lors des différents confinements.

 

Une convivialité mise à mal

 

Les discussions à la machine à café ou pendant la pause-déjeuner, nous sommes désormais plus possibles en télétravail, il faut donc instaurer des moments de rencontre régulier entre les collaborateurs. Il est par exemple possible d’instaurer des pauses en visioconférence où l’on peut se parler et partager un moment de sa journée de sa semaine vous donne n’importe quel sujet dont le collaborateur a envie et besoin de parler. Un outil très pratique que nous utilisons avec l’équipe Ias.agora, c’est gathertown, il permet de se retrouver dans une salle de classe un bureau et de pouvoir se déplacer et ainsi avoir l’impression d’être vraiment en présentiel de pouvoir choisir de ne parler qu’à une seule personne ou de parler à tout un groupe en fonction de là où tu te déplaces.

 

Cerner l’état d’esprit des collaborateurs

Il est également intéressant de connaître l’état d’esprit des membres de son équipe notamment avant un début de synchronisation ou lors des réunions, on peut faire ce que l’on appelle un tour d’inclusion, c’est-à-dire que chacun partage son humeur du jour. Il existe d’autres outils pour mesurer l’humeur de chacun. Notamment, la météo des humeurs, c’est une représentation graphique sous forme de différents d’emojis de météo avec un soleil, des nuages, un éclair. On choisit, alors, celui qui nous correspond le mieux pour la journée/ la semaine, ce qui permet de saisir l’humeur de ses collaborateurs et de savoir dans quelle mode on va pouvoir travailler et comment, si possible, aider la personne s’il s’agit d’une difficulté ou d’un mal-être ressenti par le fait de travailler à distance.

Il est aussi possible d’utiliser la méthode “Keep, Drop, Start”, elle consiste à lister et à partager avec le reste de l’équipe ses idées et impressions concernant l’organisation et la vie de l’entreprise en général. On suit une logique d’amélioration et cela nous permet de détecter les éventuels dysfonctionnements de l’organisation. Keep sont les choses que l’on gardera, qui sont déjà mises en place et qui s’avère bénéfique. Drop sont celles qu’il faut arrêter d’effectuer. Et start sont celles qu’il serait utile de mettre en place. Un PPCO peut également être utilisé et adapté. Plus, potentiels, craintes et options, c’est-à-dire les points positifs à conserver, les potentiels d’amélioration, les craintes pour l’avenir et les options, c’est-à-dire les conseils pour pallier ces craintes.

Réunir les équipes

Pour réunir les équipes et parler d’autre chose que du travail, pourquoi ne pas organiser des apéros virtuels ? Avec Teams, Zoom, Google Meets ou encore Gathertown, chacun prend une boisson chez lui quelque chose à grignoter et vous discutez de tout, de rien.

Autre possibilité, effectuer un Team building à distance. C’est le meilleur moyen de ressouder une équipe. Il s’agit d’un jeu souvent qui permet de réunir ses collègues autour d’un objectif commun. Cela peut être une activité sportive certes, mais aussi des escape game, des challenges d’équipes virtuels. Ou encore des visites virtuelles comme des musées, monuments ou exposition. L’important est de partager un moment tous ensemble, quelque chose dont on se souvient et qui permet la création de lien même à distance. C’est l’occasion de développer et/ou de converser un sentiment d’appartenance.

Organiser et Récompenser le travail quotidien

Le travail peut être organisé différemment. Notamment sous forme de binôme ou trinôme sur certains projets, mais aussi pour favoriser le coaching interne. Ces personnes peuvent avoir des compétences complémentaires et s’entraider en partageant leur connaissance.

Enfin, il s’agit également de célébrer les réussites. Le feedback est important. Par exemple, il est possible de célébrer la réussite d’un projet, mais aussi celle de certaines actions que l’on sait longues ou difficiles. Ainsi, les individus au sein de l’organisation se sentent soutenus, entendus, accompagnés et reconnus.

En conclusion,

Il est possible de souder son équipe même à distance en utilisant tous les outils techniques et technologiques actuels. L’important est avant tout la communication avec ses équipes. Vous devez les tenir informés en toute transparence et recueillir leur avis aussi bien négatif que positif. Afin de constamment continuer à s’améliorer et à conserver une équipe motivée et une forte productivité. Les managers se doivent d’être présents et de prendre des décisions en fonction du bien-être des salariés.

, Comment garder la cohésion d’équipe quand tout le monde travaille à distance ?

l'équipe iasagora

Nous sommes un collectif de talents multi domaines qui fédère et active de grandes équipes, aux projets ambitieux. Nous réalisons des interventions sur-mesure maillant conseil, facilitation, formation, coaching, et pilotage créatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.