Comment continuer de co-créer avec ses clients en étant à distance ? 

Que ce soit dû aux progrès technologiques, à la crise sanitaire ou aux filiales internationales, nous sommes de plus en plus amenés à devoir communiquer, travailler à distance à la fois avec les membres de notre équipe mais également avec nos clients. Cependant, s’il on n’a pas l’habitude de travailler à distance, cela peut s’avérer complexe. Et on peut rapidement se sentir dépassé.

Alors comment faire pour continuer de co-créer avec ses clients même à distance ? Pas de panique, nous allons tout vous expliquer en détaillant les différentes étapes.

Aujourd’hui, il est de plus en plus facile de communiquer avec ses consommateurs. En effet, les gens rencontrent moins de difficultés à se connecter, car les technologies sont davantage accessibles. Il existe de nombreux moyens de communication notamment, via visioconférence, sur des plateformes comme Zoom ou encore Teams. Ces plateformes permettent de discuter en audio et en vidéo, mais donnent aussi la possibilité de diviser les participants en groupes de quelques personnes pour favoriser l’échange, la réflexion et ainsi la co-création.

COMPOSER SON EQUIPE

Cependant, pour une co-création réussie, la première étape est de structurer son équipe en impliquant les bonnes personnes. Il s’agit d’intégrer des talents à l’entreprise notamment des designers, illustrateurs ou encore experts dans le secteur d’activité choisi. Le nouveau talent indépendant associé à mon équipe interne pourra alors prodiguer des conseils avisés sur les enjeux déterminés et ainsi permettre l’obtention d’un groupe riche en expertise. Cette démarche laisse place à de nombreuses opportunités de développement de l’idée.

En interne, au sein des différents métiers de l’entreprise, le conseil que l’on peut vous donner, c’est de réaliser des tests de personnalité comme le test foursight de manière à déterminer des rôles afin de pouvoir prendre les meilleures décisions possibles. Grâce à ces tests, vous serez à même de choisir au mieux votre équipe de travail en fonction des objectifs de l’atelier de co-création.

Vous l’aurez compris, pour pouvoir contacter les meilleurs éléments pour notre sujet, il faut, dans un premier temps, encadrer et définir ce fameux sujet, les buts de la session de création, les produits à mettre en place ou encore les challenges. L’objectif de la session doit être clairement formulé, mis en forme et compris par tous. Le participant sait, ainsi, pour quelle raison il est là et ce qu’il doit faire. Il faut que cet objectif soit expliqué en amont, il est également possible de faire une brève piqûre de rappel pendant la session créative de manière à vérifier que tout le monde est bien au fait de ce choix.

Une fois l’équipe interne constituée et le sujet compris et détaillé, il convient de vérifier que celui-ci s’appuie à la fois sur la stratégie et le besoin de l’entreprise, mais également sur ses valeurs. Les valeurs, au sein de l’entreprise, vont déterminer la méthode de collaboration, mais également les prises de responsabilités au sein de l’organisation. Ce sont les principes fondamentaux qui régissent l’entreprise.

CREATION D’UNE COMMUNAUTE D’UTILISATEUR

co créer

Pour pouvoir animer, agiter et mettre en relation les consommateurs dans le cadre du projet, il faut créer une communauté d’utilisateurs, intéressée et qui sera impliquée et motivée pour nous aider. Pour une entreprise, constituer une communauté d’utilisateurs sert à faire tester en avant-première un produit, un service, une innovation. Cette communauté permet d’intégrer les consommateurs dans le processus de création et de décision et donc de leur donner une motivation et une valorisation. Elle aide à connaître le consommateur et ses usages. L’objectif premier de cette action est de concevoir un produit ou un service en étant, à chaque étape, centrée sur le besoin client.

PLATEFORME COLLABORATIVE                                                           co créer

Pour ce faire, il est possible de réfléchir à des modèles de collaboration via des whiteboard comme miro ou klaxoon et des plateformes collaboratives comme Jamespot. Ces deux outils vont permettre de créer un environnement de travail à distance. Les participants auront, en temps réel, accès à un whiteboard digital. Ils pourront y écrire leurs avis, propositions, les numéroter avec des chiffres et bien plus encore. Ces outils proposent également des templates adaptés à la cocréation. Pour pouvoir utiliser des techniques innovantes comme le brainstorming, il y a aussi la possibilité de construire des mindmap, de coller des post-its ou encore de voter, de manière à favoriser la génération d’idée.

La seule difficulté qui peut subvenir, c’est que, parfois, les personnes qui y répondent sont ce qu’on peut communément appeler des « chasseurs de primes » qui ne sont pas passionnés par le sujet en question. Les réponses et avis qu’ils vont alors donner, ne permettront pas d’avoir des résultats particulièrement probants.

Alors pourquoi ne pas se tourner vers les multitudes de possibilités qui s’offrent à nous tels que les modèles de collaboration des univers immersifs de type 3D temps réel. Ils permettraient une bien plus grande implication et donneraient envie de cocréer aux consommateurs et clients. Le métavers est toujours actif, il continue à se développer même pendant votre absence, c’est donc un univers autonome et fonctionnel. De plus, utiliser les univers immersifs permet d’être synchrone, de créer du contenu, de se retrouver. C’est donc plus engageant que via simplement des murs collaboratifs, ce qui va donner beaucoup plus de vie au moment de la création.

L’important est de mettre en place un environnement accessible, fluide et dynamique en sélectionnant les bons outils. Pour co-créer à distance, il est possible d’utiliser de manière virtuelle, des banques d’images ou stimuli. L’utilisation d’une banque d’images permettra de vous aider, vous et vos clients, à imaginer des situations desquelles découleront des idées. On peut s’appuyer dessus pour étayer nos propos, s’en inspirer. L’objectif est qu’elle déclenche une réaction chez le client pour pouvoir ensuite s’en servir dans notre création. On fait donc appel aux visuels pour faciliter le processus de créativité.

EN CONCLUSION

co créer

Le déroulé doit être énergisant, dynamique et rigoureux. Sans oublier de prendre du temps pour écouter les autres participants et d’engager chacun d’entre eux. Aucun participant ne doit se sentir oublié, chacun à la possibilité de s’exprimer en restant dans la limite du sujet. Ce qui est sûr, c’est que la co-création, qu’elle soit en ligne ou en présentiel, est un moment convivial et riche humainement et intellectuellement.