Comment choisir entre consos internes et consos externes ?

Lorsque vous avez à arbitrer entre consos internes et consos externes, voici quelques paramètres à garder en tête et questions à vous poser…

  • Avons-nous un budget pour recruter des consos externes ? Pour des raisons budgétaires, il peut en effet sembler plus simple de faire appel à des collègues. Néanmoins,cela peut s’avérer onéreux au final compte tenu du coût de revient horaire de vos collègues, même si cela n’est pas directement lisible sur les lignes budgétaires du projet.
  • L’expertise de nos collègues est-elle un levier ou un frein ? Selon l’état d’avancement de votre projet et selon votre objectif, cette question mérite d’être posée… Leur professionnalisme peut être un atout dans une phase de co-design visant à enrichir le PMV. En revanche, si vous souhaitez qu’ils soient dans une posture de consommateurs, mieux vaut privilégier des collègues qui n’ont pas une expertise technique trop poussée.
  • Sommes-nous suffisamment « matures » pour rencontrer des consos externes ? Pour les premiers sprints, lorsque l’équipe n’est pas habituée à cet exercice d’interactions directes avec les consommateurs, ou encore quand le PMV est encore très draft, il peut être plus judicieux de voir des consos internes pour bien caler son terrain d’expérimentation et pour une meilleure capacité à se projeter dans des prototypes.

Dans tous les cas, il est important de bien respecter les règles de sécurité.

Enfin, lorsqu’il s’agit de consos internes, il est important de mettre en place un écosystème favorable en intégrant les spécificités de votre entreprise : par exemple, vérifier que le cercle de sponsoring vous soutient dans cette démarche d’expérimentation interne, informer si besoin le manager du collègue avec qui vous allez organiser l’expérimentation pour éviter le sentiment de temps « volé », prévoir une durée raisonnable pour l’expérimentation, etc.